bbbb.jpg                

Mon lys penche la tête pour ne pas voir mes larmes rouler, et ma rose tu sais se flétrit lentement, comme mon coeur lentement se nécrose, en silence , quand je souris et rit si fort pour oublier ma douleur.Amour, tu me tues , sous toutes tes formes tu me défigures et me trompes, aimer me serait il donc pêcher, puisque ce sont ceux que j’aime le plus véritablement qui l’ignorent et s’en moquent.Je me suis juré d’aimer toujours, de croire en l’amour , en l’amitié eternellement mais je commence à manquer de courage, je me sens seule ce soir…………….

 

Publié dans : Non classé |le 19 janvier, 2007 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

La vie autrement |
THIESOCEAN |
Mon monde, mes idées |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LAVERIE DIJON 115 BIS AVENU...
| bloG-NotE
| 2fon