ebpp.jpg

Vous dîtes

C’est fatiguant de fréquenter les enfants

Vous avez raison

Vous ajoutez :

parce qu’il faut se mettre à leur niveau ,

ser baisser, s’incliner, se courber, se faire petit.

Là vous avez tort.

Ce n’est pas cela qui fatigue le plus.

C’est plutôt le fait d’être ob ligé de s’élever

jusqu’à la hauteur de leurs sentiments .

De s’étirer, de s’allonger, de se hisser

sur la pointe des pieds .

Pour ne pas les blesser.

 

 

Janusz KORCZAK « Quand je redeviendrai petit »

Publié dans : Non classé |le 26 janvier, 2007 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 10 décembre, 2007 à 19:01 maline écrit:

    « Quand je redeviendrai petit », rien que le titre donne envie de s’y plonger…
    Amicalement,
    Maline

Laisser un commentaire

La vie autrement |
THIESOCEAN |
Mon monde, mes idées |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LAVERIE DIJON 115 BIS AVENU...
| bloG-NotE
| 2fon