Le rire exaspéré
Le regard violé
Etudiée par la misère
Initiée à ma propre guerre
J’emprunte votre chemin
Et que se perde le destin
Car lassée de croire
Brisée de savoir
Je m’en tiens
A n’etre rien

Publié par lenaika à 19:44 0 commentaires  

citation

L’amour est une catastrophe magnifique : savoir que l’on fonce dans un mur, et accélérer quand même.

frédéric Beigbeder] Extrait de L’Amour dure trois ans

:28 0 commentaires  

mardi 21 novembre 2006

 

Je te cherche dans des endroits que tu ne connais pas, imaginant que l’amour serait le temps d’une journée devenue mon alliée , te guidant vers moi, malgré toi, juste pour moi.Et par hasard tu me prendrai dans tes bras, par hasard tu me dirai …oh non je ne dirai rien … que tes mots soient les tiens , qu’ils soient feu ou glace mais qu’ils t’appartiennent, avec toi pas de faux pas, pas un mot qui ne soit prononcé pour rien, tu connais le sens des mots mieux que moi, la poésie n’est pas dans ces textes que je lis ou que j’écris, non, elle est dans ton regard, ce regard il me poignarde, il m’obsède, il me détruit car il n’était pas pour moi, c’est le tien, celui que tu as sans doute chaque jour, partout où tu regardes, partout où tu vas , il est vivant même à l’écran .Qu’est ce que tu m’inspires ? De l’amour, sûrement ! du respect, heureusement ! ,Mais non , c’est autre chose, quelque chose que je ne sais définir, un rappel peut être , oui c’est ça, vous ne pouvez comprendre mais moi j’ai compris, pardonnez moi mais ce soir , je garde un peu de pudeur pour moi.bisous surtout à toi…

21:36 0 commentaires  

Ecrit- on toujours ce que l’on ressens ou sommes nous capable d’écrire avec toute notre âme sur un sujet , un sentiment ,qui nous est totalement inconnu.J’ai envie de publier ce texte et c’est à vous si ça vous interesse de chercher à savoir si il m’a été inspiré par expérience réelle et vécu ou totalement et par pure imagination.Ce blog c’est mon domaine là où je me dis tout alors ….

:27 0 commentaires  

citation

Louis Aragon

tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire

Publié par lenaika à 14:36 0 commentaires  

 

Publié dans : Non classé | le 17 décembre, 2006 |Pas de Commentaires »

 

 12 decembre

Absence immonde et meurtriere
Tu alteres mes sens et mes prières
Je suffoque et vomis mes larmes
Pour ne pas que leur goût de sang
Ne tue mon âme

Et si le vide m’assassine par cette attente
Qui cruel par son visage me hante
Dites lui que j’erre sur les étoiles d’hier
Là ,où j’ai appris à le connaitre

Si je meurs avant de le revoir
Dites lui qu’il est ma vie et ma victoire
Si je survis en invoquant son nom
La terre, le ciel, la mer saurons que nous nous aimons
Si je survis en invoquant son nom
Alors l’un en l’autre ,nous renaitrons.

 

                                                11 decembre

Pleurer en secouant la tête

Aimer sans deviner

Dessiner le monde

Sans s’en imprégner

C’est ce que je fais

C’est ce que tu fais

C’est ce qu’ ils font

Et marcher les yeux ouverts

Le coeur fermé sur ses aspirations

La peur enraciné

Ecrasé par l’oubli

De soi et des autres

Tu le fais et je le fais

Mais aimer et embrasser l’infime étincelle

Donner par envie

Regarder d’amour

Sourire aux autres

Je le fais et tu le fais aussi

Alors le monde va ainsi

Il n’est ni bon ni mauvais

Il fait son chemin

Je suis femme et je fais le mien

poème d’il y a quelques mois et dicté aujourd’hui par ma fille de 7 ans, elle aime écrire elle commence à écrire des histoires , je publierai bientôt un de ses contes .

 

:39 0 commentaires  

jeudi 23 novembre 2006

  

poeme

Nous saccageons l’exaltation
Nous apprenons les bons dialogues
Et préférons les monologues
Tour a tour pion et joueur
Privilégiant notre raison
Etre n’est qu’une erreur
Nous construisons des prisons
Trop grande pour notre coeu
rGardons l’illusion certaine
Que tout n’est que poison
Cachons envies doutes et peines
Vivons grandement et sans passion

puisque tel est notre choix

Mourons sûrement…………

23:42 0 commentaires  

  •  
    • poème

    • Je n’en peux plus je meure
      Mais dites moi vous souriez
      Est-ce mon désespoir
      Qui vous remplit de joie

      Oui je m’abandonne
      Mais cessez donc
      Je vous prie
      De me regarder partir

      Laissez moi mourir en paix
      Partez, vous dis je
      Riez sous cape camarades
      Un jour viendra
      Je rirai aussi

Publié dans : Non classé | le 17 décembre, 2006 |Pas de Commentaires »

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur Unblog.fr. Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.
Des questions ? Visitez les forums d’aide !

Publié dans : Non classé | le 17 décembre, 2006 |1 Commentaire »
1234

La vie autrement |
THIESOCEAN |
Mon monde, mes idées |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LAVERIE DIJON 115 BIS AVENU...
| bloG-NotE
| 2fon